La Rose Aime l'Ambre

68,00 €
« Reine des fleurs » originaire de Turquie, la rose de Damas joue de sa beauté et de son parfum avec subtilité. Célébrée depuis toujours de la Chine à la Perse, elle est un symbole divin. Tout aussi précieuse, l’ambre - résine de conifère fossilisée – est prisée depuis l’Antiquité pour sa senteur sacrée et opulente, ses vertus médicinales et magiques.
Entre la subtilité de la rose de Damas et l’opulence de l’ambre, le mariage est fusionnel : le duo se retrouve pour une étreinte éternelle sous le reflet bleuté d’un diffuseur aux allures de flacon d’apothicaire.
La subtilité de la rose vient ici sublimer l’opulence franche de l’ambre, dans un mariage unique et enivrant.
Disponible en édition limitée dans un écrin fleuri d’un rose pâle et rehaussé d’une étiquette au pourtour doré, le diffuseur La Rose aime l’Ambre est une invitation à profiter ensemble, d’un moment de complicité, où des fragrances subtiles mais profondes viennent célébrer l’amour et l’amitié.
- 1 +
Plus d’informations

Capacité: 200ml
Durée: 8 à 12 semaines
Taille du flacon: H: 12.5 cm Ø: 6.5 cm

Conseils d’utilisation

Les tiges en rotin diffusent le parfum par capillarité pour une diffusion constante et légère. 
Lors de la première utilisation, pour une diffusion immédiate, tremper les tiges en rotin dans le flacon puis les retourner afin que la partie parfumée des tiges se situent à l’extérieur du flacon. Afin d’obtenir une diffusion continue, retourner les tiges une fois par semaine lors des deux premières semaines d’utilisation puis tous les quatre jours jusqu’à complète évaporation du parfum. L’intensité de la diffusion du parfum peut être modulée grâce au nombre de tiges insérées dans le flacon.
La durée de diffusion du parfum est d’environ 8 à 12 semaines. Cette durée peut varier en fonction de la taille de la pièce où est situé le diffuseur d’intérieur, de sa température, du nombre de bâtons en rotin présents dans le flacon, de l’exposition au soleil ou non du diffuseur, et des courants d’air qui peuvent augmenter l’évaporation du parfum.

Partage